Cet article de blog date de plus de 9 ans, il se peut donc que les infos ci-dessous ne soient plus à jour...

Le travail à 10 mains de NewYorkBirds

A voir ce dimanche à Centrale 7 / de 15h à 19h.

Une jungle en plein bâtiment.

Une incursion de la foisonnante nature environnante au sein même des ateliers d’artistes de Centrale 7.

C’est l’idée qui a dirigé la réalisation de “La Main de l’Homme”.

  fly_newyorkbirds_web.jpg

Les plasticiens souhaitaient avoir une empreinte légère pour ne pas marquer le lieu qui demande de la préservation… tout en y laissant pour un moment éphémère la trace de leur intervention.

Leur première fresque commune « en volume » a demandé une palette de cartons et deux rouleaux de papier kraft pour 4 jours de travail sur le site. Les matériaux issus de la forêt, dégradables, ont été choisis pour leur légèreté (faible coût, faible impact écologique).

Sur les lignes de force de Romain Froquet – pour la mise en place du chaos végétal-, les représentations totémiques de Théo Lopez, les lettres de LapinThur et les dessins d’Alexandre d’Alessio incrustent la présence humaine. En se déplaçant, le spectacteur peut multiplier les points de vue sur l’oeuvre; trouver des détails. Au fil de son exploration, il est invité à plonger dans le tableau.

Les protagonistes :

Théo Lopez.

Plasticien illustrateur. 23 ans. Paris.

Il empreinte à l’art tribal d’Océanie, d’Amérique du Sud ou encore du Japon. Revisitant les totems, masques ou autres formes stylisées, son appropriation se veut résolument moderne, parfois en volume, visant à réactualiser les lignes et les symétries sur carton, scotchs de couleurs, papier…

http://www.theolopez.com

Romain Froquet

Plasticien peintre. 30 ans. Paris.

Sa façon de faire a 2 facettes. Au premier travail, fin, élaboré, succède une phase plus libre et instinctive visant à déconstruire l’étape précédente. Avec, toujours, la ligne et le mouvement étudiés jusqu’à l’abstraction.

http://www.romainfroquet.com

Alexandre d’Alessio

Plasticien illustrateur. 25 ans. Marseille.

Le corps, sa mécanique intérieure et ses rouages, sont au coeur de son sujet. Il les couche en «2 dimensions » ne s’interdisant pas le monumental.Son trait est tout particulièrement inspiré par l’illustration américaine.

LapinThur, Matthieu Dagorn

Plasticien graffiste. 29 ans. Paris.

C’est à partir des expressions et parlés populaires, ou autour des questions de langage, qu’il déploie ses calligraphies. Il trace ses mots en fonction du lieu et de la situation, avec une esthétique au croisement du graffiti, de la typographie et de l’illustration.

http://www.lapinthur.com

Jules Hidrot

Vidéaste photographe. 27 ans. Paris.

Professionnel de l’image, il suit depuis de nombreuses années des artistes plasticiens dans leur travail au travers de films d’artistes. La captation de « work in progress », vise à rendre compte de l’avancée d’une création artistique, de sa conception à sa réalisation.

http://www.juleshidrot.com/