Un atelier de C7 pour Ysel Fournet, artiste photographe

Et pendant cette période turbulente, Centrale 7 ouvre ses portes à de nouveaux artistes….

 

Arrivé à Centrale 7, début octobre, Ysel Fournet prend ses marques tranquillement dans son nouvel atelier.

Photographe / Plasticien

Formé à la prise de vue photographique à l’école des GOBELINS, à Paris, Ysel se dirige vers la photographie sociale, traitant de sujet tel que la pauvreté, la maladie, le handicap ou la vieillesse.

il oscille aujourd’hui entre la photo de reportage social et la photo plasticienne tout en restant curieux d’autre pratique tel que le théâtre de rue, la peinture et la sculpture.

Ysel franchit une nouvelle étape en alliant l’art photographique à l’art plastique à travers des surimpressions photographiques sur tôles recyclées.

La chimie, l’anatomie est un complexe procédé de transfert des photographies sur la tôle ou le bois.

Le travail d’Ysel Fournet s’annonce sous le signe de la science et de la méthode. Mais dans ces images, l’étrange le dispute vite au trouble.L’organique condition des êtres – la vie, la mort, le passage – s’exprime dans une mise en scène poétique, parfois sombre telle une vanité, d’autres fois drôle ou lumineuse, quand cet homme pédale sur son vélo d’enfant, quand cette fillette vous fixe avec insistance, quand ces seins se dessinent en gros plan et que le relief irrégulier du support crée des accidents : griffures, nervures, froissements… La peinture n’est pas loin.

Ayant découvert la photo sur métal, il s’est naturellement dirigé vers Centrale 7 qui par son emplacement dans une ancienne mine de fer à un rapport privilégié à ce matériau. La visibilité et le dynamisme de cette structure l’a conforté dans ce choix.

www.ysel.fr