Laurent Le Doaré

L’un des nouveaux résidents de Centrale 7 : Laurent Le Doaré, artiste peintre

Avec mille et un traits dans ses créations….

Le dessin et le graffiti passionnent Laurent depuis son enfance, mais c’est durant une longue convalescence suite a un accident que l’art prend une place privilégiée en lui permettant de retrouver la mobilité de son bras grâce à la pratique du dessin et de la peinture.

Par la suite, son parcours l’amènera à côtoyer le milieu de l’informatique et a s’engager activement dans la sphère de la musique électronique. C’est en faisant le pont entre ces deux cultures qu’il a su au fil des années apporter un graphisme unique à ses œuvres et développer son propre univers empreint de technologie et de modernité Lors de son apprentissage au métiers de graphiste et de scénographe, il élargit son champs d’investigations artistiques au travers de la géométrie et d’une palette de couleurs dynamiques.

À cette période le Cubisme et le Pop Art viennent dès lors fortement influencer son style en perpétuelle évolution. Dans l’œuvre de Z 2086 les ligne tiennent une place centrale : lignes ressemblant à des circuits électroniques, lignes noires tranchantes qui s’entremêlent pour donner vie à des sujets robotiques, lignes sombres contrastées par des couleurs d’une grande intensité qui accentuent l’expression de ses visages.

C’est grâce à ces contrastes intenses que la part sombre électrique et robotique trouve son équilibre. L’artiste travaille en techniques mixtes, de l’acrylique à la bombe en passant par le fusain. Toujours en quête d’intensité, parcourant les milieux de la nuit, il trouve dans l’ultraviolet et le fluo un potentiel exploitable, outils qui lui permettent de donner d’autres dimensions à ses œuvres, de jour comme de nuit.